Un film à EVITER absolument !

Si des films tel que "Gangster Squad" (actuellement à l'affiche) ne brillent pas par la profondeur de leur scénario ou le charisme des personnages, préférant jouer à fond la carte de la nostalgie ; privilégiant la forme au fond en utilisant de vieilles ficelles et profusion d'effets de mise en scène souvent au détriment d'un certain naturel ; ils ne prétendent pas pour autant atteindre les sommets des œuvres dont ils s'inspirent (Dans le cas présent, "Les Incorruptibles") et parviennent ainsi à proposer un spectacle divertissant et pas forcément déplaisant malgré tout.

D'autres, cependant, nous laissent dans l'expectative... A la base, l'idée paraissait intéressante : un pilote de ligne hors pair parvenant à sauver les passagers d'un avion de ligne d'un crash fatal. Oui mais voilà, pour tous, jamais il n'aurait pu réaliser les manœuvres entreprises dans son état normal... C'est tout ce que je savais du film avant d'aller le voir, hormis le fait que le pilote en question était joué par Denzel Washington. Caution de haut vol, si je puis m'exprimer ainsi ! Les thématiques pouvaient êtres diverses : la condition de héros dans l'Amérique d'aujourd'hui ; de l'acte ou du courage quels éléments le caractérisent ? Comment vivre normalement après un tel exploit ? Etc... Beaucoup de thèmes finalement très peu abordés au cinéma. Pourtant le réalisateur en a décidé autrement ou plutôt n'a pas décidé justement ! Et à trop hésiter entre un récit sur le devenir d'un héros ou la rédemption d'un alcoolique, le film finit par se perdre dans le néant et nous avec ! La ligne la plus forte étant celle du chemin de la rédemption on assiste à un film insipide avec tout son lot de moralisme et de clichés habituels sur le dénis et la perdition déjà largement abordés dans d'autres oeuvres bien plus poignantes et profondes. On aura vu le réalisateur de "Forrest Gump" bien plus inspiré. Et on n'évitera pas le final à l'américaine bâclé en cinq minutes sur un repentir annoncé depuis plus de 2h !

Au final, le film est passé. On ne peut pas vraiment dire que l'on se soit ennuyé. Les premières quarante cinq minutes où l'on découvre le personnage principal et où l'on assiste au crash sont même plutôt prenantes mais très vite le soufflet retombe. Le film se perd alors dans ses propres thématiques et on se demande juste après le générique de fin : « A quoi bon ? »

Retour à l'accueil